29/06/2016

Voyager avec sa trottinette électrique

trottinette-vacance.jpg

L’heure des vacances arrivent à grands pas ! C’est pourquoi nous vous proposons un
article entièrement dédié à l’utilisation de la trottinette électrique durant vos congés !
Oubliez les bouchons et les contraintes du quotidien.

 Profitez au maximum de votre liberté avec la trottinette électrique qui se propose d’être votre alliée pour vos déplacements !


La législation

Si vous parcourez la France, malgré le manque de législation autour de cet engin.

Même si on peut trouver quelques informations officielles ici https://www.service-public.fr/ ou là http://www.trottinette-electrique.info/, on vous résume de nouveau les consignes à respecter. Voici certaines d’entre elles les plus importantes à garder
en tête.

  • Il est indispensable de rouler sur les trottoirs à une vitesse maximum de 6Km/h. Cette vitesse correspond à l’allure d’un piéton.
  • Le port du casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé tout comme les protèges
    genoux et les protèges coudes. Mieux vaut prévenir que guérir !
  • Il est toléré de rouler sur les pistes cyclables mais à une vitesse maximum de 25km/h.
    Pour tout ce qui est des parcs, des jardins ou encore des forêts, il faudra se cantonner aux
    règles inscrites à l’entrée de ceux-ci.
  • Les pénalités existent en cas de non respect de ces règles de vie : entre 4€ et 7€
    d’amende pour un dépassement de vitesse sur le trottoir. Des comportements dangereux
    peuvent vous coûter jusqu’à 15 000€ et une peine d’un an d’emprisonnement.

Si vous partez à la découverte de l’Europe, il existe des règles propres à chaque pays.
Pour certains, elles ne sont pas connues pour d’autres, elles restent très aléatoires.

Prenons pour exemple la Suisse : la trottinette électrique doit obligatoirement rouler sur les
pistes cyclables. L’utilisateur doit avoir minimum 14 ans et avoir son permis M (cyclomoteur). La vitesse maximum est de 18-20km/h.

Pour le Luxembourg, le trotteur doit suivre les règles du cyclomotoriste. En Grande
Bretagne, quant à elle, l’utilisateur est considéré comme un conducteur de moto ou de
véhicule. Il doit alors respecter à la lettre le code de la route.

Voyager avec sa trottinette électrique

Cela peut paraître simple et sans conditions pourtant elle est soumise à une réglementation.

Dans le métro/RER, votre trottinette électrique est considéré comme un bagage. Vous
pouvez donc la transporter avec vous à condition qu’elle prenne une place minium et qu’elle
n’obstrue pas le passage.

Dans le bus et le cars de voyage, elle est également considérée comme un bagage à la
condition qu’elle ne dépasse pas les 20kg et les 170cm de longueur.

Dans le train, il est impératif de la placer dans l’espace bagage prévu à cet effet. Elle ne
doit pas dépasser les 32kg et 158cm de longueur.

Dans l’avion, les conditions sont plus techniques :
Si votre engin est inférieur ou égal à 160Wh, il est autorisé en cabine et toléré en soute.
Cependant, s’il est supérieur à 160Wh, il est strictement interdite et vous devrez réaliser le
transport en Fret.

Pour toute ces raison, je vous conseille une trottinette électrique légère ( - de 15 kg absolument ) et pliable comme ce modèle là https://www.labelletrottinette.com/.

Autres informations à savoir

Concernant l’assurance de votre engin, encore une fois, elle reste optionnelle mais
fortement recommandée surtout en période de vacances contre les vols ou les accidents.
Dans ce cas, il faut déclarer l’engin auprès de votre assureur pour votre responsabilité civile.

Maintenant quelques conseils pour profiter de vos vacances avec votre trottinette
électrique :

  • Port du casque recommandé
  • Distance de sécurité de 10m avec les piétons
  • Une grande vigilance
  • Un comportement correct et civilisé
  • Un équipement lumineux recommandé
  • Prendre un maximum de plaisir !

Les commentaires sont fermés.